Telouet

Telouet

Classé dans : Découverte, tourisme | 0

Arc en ciel Entre Ait Benhaddou et Telouet (13)La route qui relie le Tizi N’Tichka à Aït Ben Haddou en passant par Telouet est peut-être l’une des plus belles du Maroc. Encore un de ces paysages qui vous font regretter d’avoir séché les cours de géologie, avec des montagnes aux couleurs improbables, allant du vert au rouge en passant par toutes les nuances d’ocre.

La première fois que nous nous sommes arrêtés à Telouet, nous voulions seulement faire une courte pause, nous étions un peu pressés. Nous marchons jusqu’à la Kasbah et un guide s’approche de nous, un cahier à la main. Il nous explique qu’il est membre d’une association dont l’objectif est de réhabiliter et restaurer le site.  Mohammed, c’est son nom mais il se fait appeler Ramon, nous parle avec passion de cet endroit. Cette Kasbah, c’est son patrimoine, son histoire. Son grand-père y était esclave du temps du Glaoui. Son récit nous transporte dans un autre monde, des temps si lointains et pourtant si proches… La kasbah est très dégradée. Les murs en pisé sont un peu plus fragilisés à chaque pluie, et leur entretien mobilise les bonnes volontés de toute une partie de la population locale. Nous lui promettons de revenir.

Telouet (5)Donc quelques semaines plus tard, nous sommes de retour, avec cette fois-ci l’intention de visiter la kasbah. C’est l’anniversaire de notre fille Elise, mais en même temps c’est une journée un peu triste car elle et son amie Soizic repartent en France le lendemain. Et nous arrivons à Telouet sous une pluie battante qui nous interdit toute visite en extérieur. Qu’à cela ne tienne, nous allons au Lion d’Or, le restaurant que Ramon nous a conseillé. Le tajine aux fruits secs est vraiment excellent, et Ramon, averti de notre présence par un ami qui a reconnu notre voiture, nous rejoint et nous invite à prendre un thé dans la salle commune toute proche. A première vue c’est une exposition de tapis comme on en a déjà vues des dizaines, mais nous remarquons très vite que cette coopérative est différente des autres. Tout d’abord les modèles exposés ont des styles très variés, certain traditionnels et d’autres beaucoup plus originaux, très modernes. Tous sont magnifiques. L’autre particularité de cet endroit, c’est que les prix sont affichés et fixes. Ce sont les femmes elles-mêmes qui fixent le prix de leur travail, et l’intégralité de la somme leur est reversée. Elles fabriquent de temps en temps des tapis plus petits qu’elles donnent aux hommes qui s’occupent de la vente en rémunération du service rendu. Vraiment intelligente et équitable, cette organisation.

Ramones à Tellouet (1)Puisque c’est l’anniversaire d’Elise, Ramon et ses amis nous offrent un petit concert. Il est très bon guitariste, et on passe un très bon moment. Mais les meilleures choses ont une fin, et nous devons regagner Marrakech si possible avant la nuit.

Sur la route de Marrakech, la pluie a redoublé d’intensité et les petits ruisseaux de montagne se sont transformés en torrents de boue. Nous avons même de la neige près du Tizi N’Tichka, à la grande joie des filles qui ne résistent pas à l’envie de se jeter les premières boules de neige de l’année (on est en novembre, et d’ailleurs sur nos côtes morbihannaises nous n’en verrons pas d’autre de tout l’hiver).

Nous reviendrons, c’est sûr, et nous aurons peut-être enfin l’occasion de visiter cette kasbah à l’histoire si riche…

Vous trouverez ci-dessous une petite sélection de photos de Telouet. Si vous souhaitez voir plus de photos des montagnes marocaines, vous pouvez suivre ce lien.

Images de Telouet et de ses environs

Cliquez sur une imagette pour l’agrandir et faire défiler les photos

Laissez un commentaire