Flânerie à Locoal-Mendon sur la Ria d’Etel

Flânerie à Locoal-Mendon sur la Ria d’Etel

Classé dans : Découverte, tourisme | 0

Un vol de pétrels sur Iliz-er-Mour en face de La Forest à Locoal

Dimanche de Pentecôte, pas trop envie de se coltiner les hordes de parisiens qui envahissent les sentiers côtiers, nous choisissons une destination un peu moins connue bien qu’en bord de mer, la Rivière d’Etel. En effet, malgré son nom qui évoque plutôt un petit cours d’eau, la Ria est une large vallée envahie par la mer, avec des berges plutôt plates mais très découpées et de nombreux ilots.  Évitant soigneusement Saint-Cado qui est très fréquenté le dimanche, nous rejoignons la presqu’île de Locoal, Nous stationnons près de la petite église de Locoal dont l’histoire remonte au tout début du 11ème siècle, puis nous dirigeons vers La Forest. D’une superficie de plus de 50 hectares, la presqu’île est reliée à la terre par une chaussée étroite enjambant les eaux de la Ria d’Etel.

La Cache de Cadoudal dans la presqu'île de la Forest à Locoal-Mendon

Là débute le Chemin de Cadoudal, ainsi nommé car l’endroit, après avoir servi de refuge à plusieurs prêtres réfractaires lors de la Révolution Française, devint le quartier général de Cadoudal après le défaite des royalistes à Quiberon en 1795. La Forest et la presqu’île de Locoal constituaient un très bon refuge. Lorsqu’ils étaient poursuivis par les républicains (les « bleus »), les chouans pouvaient facilement s’échapper en bateau par ce sentier. En bordure du chemin, se trouve d’ailleurs la « Cache de Cadoudal », cavité creusée dans le talus et maintenant bien visible, mais qui à l’époque était soigneusement dissimulée par la végétation.

La balade autour de la presqu’île est assez courte, 4 à 5 kilomètres, et ne présente aucune difficulté. Elle longe d’abord la mer sous des arbres de différentes essences dont beaucoup de pins. De temps en temps on arrive à une petite plage de sable où se baignent des enfants, ou de petites criques très calmes un peu à l’écart du chemin principal. A cet endroit, de nombreux petits dériveurs et kayaks évoluent sur le plan d’eau.

Ensuite le sentier quitte la côte pour s’enfoncer dans les sous-bois, entre des petits murets de pierre. Il est bordé d’arbres magnifiques, chênes, châtaigniers, hêtres, aulnes, pins, et bien d’autres variétés encore. C’est le moment ou jamais de dégainer votre tablette ou votre smartphone pour vous aider à reconnaître et différencier les diverses essences grâce à l’application mise au point par l’ONF (voir l’encadré ci-dessous).

La Forest à Locoal-Mendon

Petit guide d’identification des essences d’arbres les plus courantes:

version Android

version Iphone

version Pdf

 

Bonne adresse:

Pour finir la journée en beauté, nous avons choisi de dîner à la pizzéria Le Don K’millo à Locoal-Mendon. C’est un beau et grand bâtiment en pierres qui fait l’angle d’une place, la déco est sympa, pas de pseudo italico-rustico-je-ne-sais-quoi, mais simple, chic et moderne, les pizzas délicieuses (une pâte fine comme on les aime), et l’accueil au top.

Images de la Ria d’Etel

Cliquez sur une imagette pour l’agrandir et faire défiler les photos

 

 

Laissez un commentaire