Kuta Lombok… Spot de surf et plages de rêve

Kuta Lombok… Spot de surf et plages de rêve

Classé dans : Découverte, tourisme | 0

Destination Kuta… Après une épuisante ascension du Rinjani, nous souhaitons profiter un peu de la mer et des splendides plages du Sud de Lombok.

Les fameux champignons magiques qui échappent par erreur aux lois sur les stupéfiantsKuta est un village sans charme particulier, comme d’ailleurs beaucoup de villes et villages que nous avons visités à Lombok. Nous posons nos sacs dans un « homestay » face à la plage. La majorité de la clientèle se compose de surfeurs. Nous allons faire un petit tour en ville. La plage est grande mais pas très attrayante, peu de monde, quelques chiens errants, des chèvres et des bœufs. Des marchandes de paréos et de tee-shirts nous hèlent. Apparemment il n’y a pas beaucoup de touristes et la saison n’est pas bonne. La ville n’est pas très belle, de larges rue poussiéreuses, d’énormes flaques d’eau, des rangées de maisons basses, beaucoup de boutiques et de restos.

Mais ce sont surtout les environs de Kuta qui sont intéressants. Nous louons donc un scooter. A une dizaine de kilomètres à l’ouest, nous découvrons Pantai Mawun (ou Mawun Beach), une plage de rêve, immense et quasiment déserte. Juste deux ou trois marchands ambulants de noix de coco, boissons et riz cuisiné. L’eau est limpide et tiède, ça nous rappelle notre chère Martinique… Un peu plus loin, un autre petit paradis nous attend, Selong Blanak. La plage est un peu moins sauvage que la précédente. Quelques transats et parasols attendent les touristes, mais la plage est tellement longue qu’on peut facilement s’isoler du monde et se prendre pour un Robinson.

La plage de Selong Blanak près de Kuta Lombok
La plage de Selong Blanak près de Kuta Lombok

 

Arbre en contre-jour au coucher de soleil sur la plage de Kuta LombokStatues à la gloire du peuple indonésien sur la plage de Kuta LombokLe soir nous allons nous balader à pieds le long de la mer, vers l’Est. Le sentier traverse une petite mangrove.

Comme dans toute l’Indonésie, on peut admirer de grandes statues à la gloire des héros de la révolution et de l’indépendance. Ici 4 personnages géants semblent regarder la mer en fêtant le départ des envahisseurs néerlandais.

Dans les arbres, des familles de singes mangent des fruits. Le sentier longe ensuite un grand hôtel, puis grimpe en haut d’une colline d’où quelques touristes sont venus comme nous admirer le coucher de soleil.

 

Petit village de pêcheurs à l'Est de KutaLe lendemain, nous décidons d’explorer la côte à l’Est de Kuta. Nous passons devant la superbe plage de Tanjung Aan, mais ne nous y arrêtons pas. Nous avons envie de sortir des sentiers battus Quelques kilomètres plus loin, nous empruntons une piste à travers champs. Des bœufs se baignent dans des mares de boue. Ils en sortent complètement recouverts et semblent très satisfaits de cette épaisse couche protectrice.

Nous arrivons à un hameau de pêcheurs. Une petite dizaine de maisons, des enclos faits de solides branchages savamment enchevêtrés et des filets qui sèchent au soleil. On croise des enfants et des femmes qui préparent le repas sous un préau. On échange un signe de la main et un sourire, notre niveau en indonésien ne nous permet hélas pas d’entamer la conversation.

Nous poursuivons notre route vers l’Est, et arrivons à un village assez important. Il y a là une petite industrie de pisciculture et de nombreux bateaux de pêche. Dans la rue principale, on trouve quelques boutiques de téléphonie mais pas grand-chose à manger… Pas de bar, pas de resto ouvert, l’endroit est visiblement peu touristique. Nous rentrons à Kuta où nous n’avons que l’embarras du choix.

lombok-village-sasak-4Pour notre dernier jour à Kuta, nous allons visiter un village Sasak de Sade à une dizaine de kilomètres sur la route de Mataram. Les Sasaks, descendants des premiers habitants de l’île, représentent encore 80 % de la population. Certains villages comme celui de  ont décidé de préserver au mieux la culture et l’architecture traditionnelles pour en faire un atout touristique. On rentre obligatoirement dans le village avec un guide. lombok-village-sasak-9Le nôtre est jeune, il parle bien anglais et il nous fait visiter le village en prenant le temps de nous donner pas mal d’explications sur les coutumes, le mode de vie traditionnel. Il nous fait visiter une maison et un petit atelier où une femme tisse de magnifiques sarongs. Nous en achetons plusieurs, bien que ceux que nous choisissons ne semblent pas avoir été tissés sur les mêmes métiers que ceux que nous voyons.

Le village est propre et soigné. Ce sont surtout les greniers à riz sur pilotis qui retiennent notre attention. Avec leur toit de chaume et leur forme très caractéristique, à la fois arrondie et pointue, tout en hauteur, ils sont le symbole de Lombok. Ils ont d’ailleurs inspiré la réalisation de nombreux hébergements touristiques. Dans les ruelles du village, on trouve de nombreux étals où l’on peut acheter toutes sortes d’objets plus ou moins artisanaux.

Après coup nous avons lu pas mal d’avis mitigés sur ces villages, certains disaient en particulier que tout ça était finalement assez artificiel, que tout ce qui s’y vendait était « made in china » et que c’était juste un petit business… Tout ça n’est pas complètement faux, mais après tout si des familles arrivent à vivre en maintenant un cadre de vie ancestral et en préservant quelques unes de leurs traditions, même au prix de quelques concessions à l’authenticité, c’est très bien… Il ne faut pas oublier que le niveau de vie à Lombok est très bas, et que ses habitants ont envie eux aussi de profiter de l’essor du tourisme.

Une tradition bien romantique: les « enlèvements »

Ici le mariage ne passe pas par la traditionnelle demande au père de la mariée ou à une quelconque entente entre les familles. Le jeune homme choisit librement sa future épouse et essaye d’obtenir son consentement, le tout dans le plus grand secret et sans que les parents en soient informés. Puis il « enlève » sa fiancée et complice, et tous deux disparaissent plusieurs jours. A leur retour, ils sont mariés, plus personne ne peut plus s’y opposer…

Pour plus d’informations sur Lombok et la culture Sasak, nous avons trouvé un article très intéressant, à cette adresse: www.baliautrement.com/sasak_lombok.htm

Bonnes adresses:

Parmi les nombreux restos de Kuta Lombok, 2 nous ont plu tout particulièrement:

  • Le Nuggets Corner. Contrairement à ce que ce nom peut évoquer, ce n’est pas du tout un fast food. Au contraire on y mange une cuisine de très grande qualité. Il est tenu par un couple franco-indonésien. Le patron connait très bien la région et il est vraiment de bon conseil.
  • My Garden Cafe, en sortant de la ville vers l’Ouest au bord de la route sur la gauche. La cuisine est délicieuse, servie dans un décor de rêve. Les tables, sur pilotis, sont abritées par des petits toits de chaume. Le jardin est tout simplement magnifique, très bien entretenu, avec une variété de fleurs impressionnante. 

 

Vous trouverez ci-dessous une petite sélection de photos de Kuta. Si vous souhaitez voir plus de photos de Lombok, vous pouvez suivre ce lien.

 

Images de Kuta Lombok

Cliquez sur une imagette pour l’agrandir et faire défiler les photos

Laissez un commentaire