La Baie d'Halong vue du sommet de Monkey Island

L’île de Cat Ba, point de départ idéal pour la visite de la Baie d’Halong

Classé dans : Découverte, tourisme | 4

Bateaux de pêche à Catba

Cat Ba, le port de pêche

Catba est une petite ville plutôt sympa, style station balnéaire, pas encore trop bétonnée, avec un joli front de mer et surtout un grand port de pêche. Des dizaines de gros bateaux, bleu et rouge pour la plupart, sont alignés. La partie du port réservée à ces bateaux de pêche grouille d’activité. Certains sont appontés près des usines à glace. Les gros blocs sont acheminés sur des tapis roulants jusqu’au pont du bateau, où ils sont transformés en glace pilée dans de gros concasseurs pour permettre le stockage du poisson dans la cale.

Un peu plus loin, on remarque des fabriques de nuoc mam. De grosses jarres en terre vernissés sont alignées, exactement les mêmes que celles qui servaient au stockage de l’eau dans le delta du Mekong.

Des acheteurs goûtent des échantillons de nuoc-mam avant de faire leur choix

Fabrication du nuoc mam

La sauce nuoc mam est préparée à partir de poisson fermenté dans du sel et pressé. Chaque jarre est soigneusement datée et identifiée. En effet, selon la qualité du poisson mis en œuvre, les prix peuvent varier d’un facteur 1 à 10. Par exemple, dans la fabrique que nous avons visitée, le nuoc mam de maquereau (mắm cá thu) était affiché à 130 000 dongs les 500 ml, mais on trouve aussi des bouteilles beaucoup plus chères. Le nuc mam le plus réputé est en fait celui qui est fabriqué sur l’île du Phu Quoc, et préparé à partir de filets de grenadier. On en trouve aussi qui est fabriqué à partir d’un mélange d’anchois et de poulpes.

 

 

Cat Ba, visite du nord de l’île

Nous louons un scooter pour visiter le nord de l’île. Pour nous, Cat Ba est un vrai coup de cœur, une île magnifique et encore assez sauvage. D’ailleurs il y a des chances pour que son relief inhospitalier la protège quelques années encore. On a juste noté un énorme projet de resort  sur la côte sud-ouest, mais au moins il n’y en aura probablement jamais sur toute la côte comme à Phu Qhoc. Nous séjournons dans un petit homestay à quelques centaines de mètres du port. Ce n’est ni le plus beau, ni le plus confortable que nous ayons visité au Vietnam, mais il est très bon marché et tenu par une jeune famille adorable. Leur plus grand rêve est de visiter les Cyclades, et ils ont donc appelé leur hôtel « Santorini ». Ils sont de très bon conseil pour les excursions, et proposent également sur commande de délicieux repas (entre autres le meilleur barbecue de fruits de mer que nous ayons goûté).

Traversée de l’île du Sud au Nord en motorbike

Les routes sont tranquilles, il y a peu de circulation. Si vous venez à Cat Ba après avoir visité Hanoï, c’est une vraie bouffée d’air au propre comme au figuré. La végétation est dense. Au moindre arrêt, on remarque de très nombreux papillons. Il y a très probablement beaucoup d’espèces endémiques, mais nous n’avons hélas aucune connaissance en entomologie. La montagne abrite une multitude de grottes.

Hospital Cave

Cette grotte a été utilisée comme hôpital à partir de 1955 lors de la guerre contre les États-Unis. Elle est très vaste (environ 200 mètres de long). Elle accueillait en permanence environ 100 militaires blessés. Elle comporte 17 salles réparties sur 3 étages, et 2 sorties principales.

La première salle est aménagée avec quelques tables, chaises, et brancards, ainsi que des mannequins en tenue militaire pour reconstituer une scène d’époque. Les autres salles se succèdent, bétonnées, tristes et vides, sans aucune ouverture, cuisine, salles d’opérations, dortoirs, et même une salle de projection.

Visite du Parc National de Cat Ba

Notre hôte nous propose une excursion dans le parc national de Cat Ba, petit groupe, aller en bus, guide anglophone et retour en bateau… Le prix est raisonnable, nous nous laissons tenter. Le parc s’étend sur 280 km². C’est une très importante réserve pour la faune et la flore locale. La randonnée n’est pas trop difficile, le parcours est très bien aménagé (prévoir tout de même de bonnes chaussures, les rochers peuvent être glissants). Notre guide est très attentif et décèle au premier coup d’œil les plantes ou animaux potentiellement dangereux. Il est impossible de s’éloigner du sentier, et on a donc peu de chances d’observer des animaux sauvages. Mais la promenade est agréable et offre un très beau point de vue du sommet du Ngu Lam. Le chemin descend ensuite vers un petit village de pêcheurs de Viet Hai niché au fond d’un profond estuaire, où nous mangeons un morceau avant de rejoindre l’embarcadère.

Le retour en bateau est très intéressant, avec une visite d’un village flottant et une belle navigation dans la baie d’Halong jusqu’au port Ben Beo, à 1km du centre-ville de Cat Ba, que nous rejoignons en mini-bus.

 

La baie d'Halong vue de Catba

Formation des îlots karstiques de la Baie d’Halong

Il y a des milliers d’années, un dragon avait pris l’habitude de survoler la baie en crachant du feu. En tournoyant ainsi, il a heurté la montagne avec sa queue, et fait tomber les rochers qui ont ainsi formé les 1600 îles et îlots de la baie. Finalement, fatigué, le dragon est tombé dans l’eau, d’où le nom d’ Ha (tombé) Long (dragon).

Depuis une vingtaine d’années, la baie a été séparée administrativement en deux, et une partie porte le nom de Lan Ha (orchidées tombées) parce qu’au moment du coucher du soleil, le vent ferait tomber les fleurs du sommet des montagnes dans la mer.

Cat Ba – La Baie d’Ha Long et la Baie de Lan Ha

Pur notre visite de la Baie d’Halong, nous avons opté pour une excursion à la journée qui nous a été proposée par le propriétaire du homestay. Le guide qui nous accompagne, Daï, est l’un de leurs amis, et nous avons déjà fait connaissance.

Départ le matin après le petit-déjeuner. On se retrouve à 20 dans un promène touristes plutôt confortable. Le temps est médiocre, le ciel est uniformément gris. L’équipage est très sympa. Après une petite heure de navigation, nous faisons halte dans une petite base nautique pour une virée en kayak. Aucune difficulté, la mer est d’huile et il n’y a pas beaucoup de courant. Nous passons dans une grotte et faisons le tour d’une petite île. C’est facile, tranquille et très agréable. Nous remontons dans notre bateau et naviguons encore un peu jusqu’à un petit mouillage où nous restons un long moment, le temps de déjeuner et faire un peu de snorkling.

La prochaine étape est l’île aux singes, puis nous rentrons à CatBa après avoir visité le plus grand village flottant de l’île.

L’île aux Singes

La Baie d'Halong vue du sommet de Monkey IslandElle porte bien son nom. Les singes sont nombreux sur la plage. Ils sont attirés par les gourmandises que leur donnent les touristes. Mais attention, même s’ils sont très familiers, ce sont des animaux sauvages aux réactions imprévisibles. A la moindre contrariété, ils peuvent griffer ou mordre. Quand on voit comment certains humains prennent plaisir à les agacer et à les exciter, on comprend leurs réactions…

La grimpette jusqu’au sommet de l’île est très sportive. Il est indispensable d’avoir de bonnes chaussures. Certains passages nécessitent de s’agripper aux rochers et de faire preuve de souplesse et de créativité. Mais la vue de la haut est absolument à couper le souffle !

 

Le village flottant de Cat Ba

Il regroupe environ 2000 habitants. Il n’y a pas d’école, mais un bateau de ramassage scolaire vient chercher les enfants tous les matins et les ramène chez eux le soir.

Les maisons sont entourées de quelques viviers. En journée, les bateaux de pêche sont appontés. Les pêcheurs partent en fin d’après-midi et passent la nuit en mer. Les femmes, quant à elles, pêchent dans la journée aux abords du village avec de petits canots et des éperviers. Elles attrapent surtout des crevettes et des petits poissons, dont certains sont vendus pour la consommation humaine et les autres servent à nourrir les plus gros dans les viviers.

Chaque famille a plusieurs chiens pour protéger leur précieuse cargaison. Il faut dire que certains poissons peuvent atteindre des prix très élevés. Notamment, dans l’un des bassins, nous avons vu une sorte de mérou énorme, que son propriétaire estimait à 180 kg. A environ 400 000 dongs le kilo (soit 15 €), ce poisson à lui seul représentait une petite fortune !

Notre avis sur Catba

Séjourner à Catba et voir la baie d’Halong en une journée est une excellente alternative si vous ne voulez pas vous ruiner sur une jonque-hôtel. En plus, ça offre la possibilité de voir la baie sur plusieurs jours, avec des lumières différentes, à votre rythme.

 

 

Images de Cat Ba et la Baie d’Halong

Cliquez sur une imagette pour l’agrandir et faire défiler les photos

4 Responses

  1. Salem

    Bonjour,
    Nous sommes 3 et comptons aller voir la baie d’halong, nous serons sur Hanoï le 20/03/18, pour un retour en France le 25/03 au matin.
    Alors nous avions planifié un séjour 3jours/2 nuits sur la baie et une journée sur Hanoï avant le départ, et cherchant les bons plans je suis tombé sur votre périple et l’idée de visiter l’île de catba et de faire la visite de la baie via au autre angle me plait bien. Selon vous combien de temps pour aller à catba d’Hanoï, et faire la rando + le tour sur la baie d’halong ? Et combien ? Et question bonus , y a t’il des cafards chez l’habitant :/
    Si vous avez le temps de me répondre c’est cool sinon merci beaucoup pour votre blog, top 🙂

    • Kantreadez

      Bonjour,
      Tout d’abord merci pour votre sympathique message.
      Un séjour de 3 jours/2 nuits me parait en effet un minimum, mais si vous planifiez bien les choses vous pouvez voir l’essentiel.
      De Hanoi à Catba, vous pourrez prendre le bus (un peu moins de 4 heures de trajet). L’idéal est de demander à votre hôtel ou homestay de réserver pour vous, ils prennent évidement une toute petite commission mais c’est beaucoup plus simple. A noter qu’il y a de très nombreuses lignes de bus au Vietnam, et vous n’êtes pas obligés de passer par Hanoi si vous êtes dans une autre ville. Par contre il y a aussi beaucoup de compagnies, on a pris des bus très confortables, horaires à peu près respectés, etc. et d’autres moins (je n’ai plus les noms des compagnies qu’on avait le moins aimées). Une fois à Catba, allez directement à votre hébergement (nous étions au homestay Santorini, pas le plus propre que nous ayons eu mais le plus sympa et très bon marché, et très bon repas). Sur place le gérant nous a organisé notre tour en bateau et la rando dans la montagne, nous étions très contents des 2 prestations. A la limite, même si vous logez ailleurs, vous pouvez aller le voir. Donc si vous arrivez dans l’après-midi à Catba, il faut prévoir une journée de bateau, et une journée de rando si vous voulez, et quitter Catba le soir même si c’est possible ou le lendemain, à voir selon les horaires de bus sur place.
      Sinon, pour la question bonus, nous n’avons jamais eu de cafards dans les logements, les plus mauvais rapport qualité/prix étaient à Hanoi, mais c’est un peu normal, c’est une capitale…
      J’espère que vous aurez un meilleur temps que nous, on n’a pas eu de chance pour les photos…
      Bon voyage, n’hésitez pas à me faire part de vos impression à votre retour.

  2. Salem

    Bonjour Anne !
    Nous avons séjourné au Green house hostel, c’était juste génial !
    Nous avons réservé le circuit en bateau via l’hôtel 15$ (baie d’halong, kayak, snorkeling, lunch, monkey island, village de pêcheurs) en une journée.
    Une autre journée visite du parc, on a loué des scooters à 70k pola journée, nous sommes allés au Parc, garer le scooter 5k entrée 40k , 45 min pour monter 🙂 ensuite nous sommes partis manger chez yummi à catba et sommes allés à catba beach 2 Magnifique.
    Merci encore Anne pour tes précieux conseils et encore merci pour ton blog 🙂
    PS: je ne sais pas comment joindre des photos

    • Kantreadez

      Merci Salem pour ton retour d’expérience et tes photos, ça fait vraiment plaisir. Si tu m’y autorise, je peux ajouter certaines de tes photos au diaporama de mon blog, elles sont d’autant plus belles que tu as eu la chance d’avoir de voir la Baie d’Halong sous le soleil… Bonne fin de périple au Vietnam.

Laissez un commentaire