Presqu’île de Guérande

Presqu’île de Guérande

Classé dans : Découverte, tourisme | 0
La presqu’île de Guérande est un petit paradis pour les ornithologues…

Un détour par la presqu’île guérandaise nous permet d’apprécier le calme des marais salants au lever du soleil et d’observer de nombreux oiseaux. L’idéal est de se promener dans les marais à l’aube ou au crépuscule. La lumière est magnifique et les œillets (bassins de récolte du sel) forment de très belles constructions géométriques qui reflètent le ciel.

Dans les marais salants, on récolte 2 types de sel:

  • Le gros sel est gris car il est récolté au contact de l’argile. Il est donc très riche en minéraux et oligo-éléments. On peut voir les paludiers qui le récoltent à l’aide d’un « las », outil qui ressemble à une grosse raclette de bois au manche démesuré.
  • La fleur de sel se présente sous la forme d’une fine pellicule qui flotte à la surface de l’œillet en fin d’après-midi.  Elle est récoltée (on parle de « cueillette ») grâce à un outil qui porte le joli nom de « lousse à fleur » et elle est naturellement parfaitement blanche.

Dans tous les cas, la récolte a lieu en été (elle peut commencer vers la fin du printemps si celui-ci a été particulièrement sec), et plutôt en fin d’après-midi. Le soleil et le vent sont les principaux complices du paludier pour transformer de l’eau de mer en sel.

 

Images de la Presqu’île de Guérande

Cliquez sur une imagette pour l’agrandir et faire défiler les photos

Laissez un commentaire